10 astuces extraites d’une année de podcasts

10 ASTUCES EXTRAITES D’UNE ANNÉE DE PODCASTS

Il y a quelques jours, je fêtais mon anniversaire. Pendant que j’étais au téléphone avec mon père qui m’appelait pour me le souhaiter, mon fils, pour plaisanter, s’est amusé à calculer ma date de naissance. “Haha, Maman, tu es née en 1887 ?”

Je lui ai fait les gros yeux en rigolant, et je raconte la blague à mon père, en rajoutant “mais ne t’en fais pas, je vais le punir à coup de conjugaison ou de fractions. Ah non, zut, il aime bien les fractions !” Et le voilà qui me répond “Mais la conjugaison aussi, j’aime ça !

  • Bon, ben alors on va faire des tonnes de dictées.
  • Mais j’aime bien les dictées.
  • En fait tu es en train de me dire que tu aimes bien travailler ?
  • Ben oui !

Je ne sais pas si c’est parce qu’au quotidien, son enthousiasme n’est pas toujours très visible (hum hum) ou si c’est parce que notre instruction en famille n’est jamais aussi parfaite que je le voudrais, mais vous n’imaginez pas combien cette simple phrase m’a comblée.

C’était le plus beau cadeau d’anniversaire qu’il pouvait me faire ! Quoi, j’ai atteint mon but et mon fils aime travailler et apprendre ? C’est bon, je peux mourir en paix 🙂 (bon, pas totalement, car j’ai en fait 4 autres enfants chez qui je dois entretenir cette curiosité et cette envie d’apprendre…)

Mais aujourd’hui, c’est le podcast qui fête son anniversaire ! J’ai mis en ligne le premier épisode le 20 avril 2020 mais je n’ai annoncé sa naissance que le 23 avril, le temps de m’assurer que tout fonctionnait bien.

C’est quelque chose que j’avais en tête depuis longtemps, et avec le recul, ce n’était sans doute pas la meilleure période pour le lancer, mais je suis très reconnaissante de tout ce que le podcast m’a apporté et des personnes avec qui cela m’a permis d’échanger. J’ai reçu tellement de retours phénoménaux qui me font chaud au coeur ! C’est bien simple, sur la centaine d’avis et de notes laissées, il n’y a que des 5 étoiles, à part un commentaire… Voici donc ma pire critique : “(4 étoiles) Au top ! Intéressant à écouter ! Les thèmes sont nombreux et variés : quel travail !” Merci Maryse, je crois que vous remportez le prix de la plus gentille des pires critiques 🙂

Un an de podcasts, cela représente quelques chiffres tout de même : 73 épisodes en comptant celui-ci (je démarre le podcast avec un épisode 0), plus de 52 000 téléchargements (!) et 2 épisodes en duo (un avec mon mari et l’autre avec Léa, orthophoniste et créatrice du magazine Parentalité éclairée).

un an de podcast les 10 meilleures astuces

Je sais bien que tout le monde n’a pas écouté le podcast depuis le début sans rater un seul épisode, même si je reçois régulièrement des messages me disant “Je découvre votre podcast et je suis en train de tout écouter depuis le début !” ou encore récemment  “J’ai connu votre travail par les podcasts, cela fait plusieurs semaines que j’en écoute tous les soirs en faisant à manger, la vaisselle … ils sont supers!!”.

Je sais aussi que notre mémoire étant ce qu’elle est, vous ne vous rappelez sans doute pas la moitié des choses dont on a parlé ici. C’est pourquoi je voudrais extraire pour vous 10 petites leçons ou “trucs” faciles à retenir de cette année de podcasts. Je vous renvoie à chaque vers l’épisode d’où est issu ce “truc” pour que vous puissiez l’écouter plus en détail si vous voulez en savoir plus.

Avant de continuer si vous préférez écouter le podcast de cet article ; par exemple en faisant vos tâches ménagères ou pendant un trajet en voiture, je vous invite à cliquer sur le lecteur ci-dessous :

C’est parti pour les 10 leçons d’une année entière de podcasts :

  • L’intelligence ne prédit pas le succès, alors encourageons les efforts, le travail et le progrès (et il n’y a pas de progrès sans erreurs), plutôt que de féliciter l’enfant sur ses résultats ou ses capacités (podcast sur l’intelligence fixe ou en développement) ;
  • Pour développer la concentration d’un enfant, Maria Montessori nous a dévoilé la meilleure méthode qui soit : trouver une activité qui l’intéresse, lui permettre de répéter ce travail autant de fois qu’il le souhaitera, ce qui développera chez lui une faculté d’attention et de concentration qu’il pourra ensuite appliquer à bien d’autres choses. La première chose à faire est donc de repérer les centres d’intérêt de l’enfant et les périodes sensibles dans lesquelles il se trouve ;
  • Pour se créer de beaux souvenirs en famille, par exemple en vacances ou quand on passe un moment un peu difficile comme, au hasard, un confinement, il est important de prévoir quelques activités phares qui seront riches en émotions, et de soigner la fin. En effet, le cerveau se souvient en priorité des moments forts et de la fin d’une expérience. Pas besoin de multiplier les activités, de dépenser une fortune ou de prévoir un planning rempli à la minute près, notre cerveau fera de toute façon le tri ;
Se créer de beaux souvenirs en famille
  • En parlant de fin d’expérience, les enfants vivent souvent des moments de crise à la fin d’une journée. C’est particulièrement frustrant quand on a passé une journée entière à faire quelque chose qui leur a fait extrêmement plaisir, on se sent bien mal récompensés ! Mais on peut se souvenir que les crises ont deux causes principales : ou bien une émotion forte que l’enfant doit décharger, ou bien un besoin (physiologique, comme la faim ou le sommeil, ou affectif) non assouvi. Du coup, il est beaucoup plus facile d’y remédier !
  • Si l’on veut mettre en pratique la pédagogie Montessori à la maison, surtout si l’on n’a qu’un seul enfant, on ne retrouve évidemment pas la même émulation qu’en classe, avec tout un group d’enfants. Mais vous pouvez en reproduire les bénéfices en vous mettant vous-même à travailler et à manipuler le matériel Montessori. Votre enfant suivra votre exemple pour travailler de façon calme et concentrée, et vous réussirez peut-être à susciter son intérêt pour le matériel sur lequel vous travaillez ;
  • Si vous avez envie d’adopter de nouvelles habitudes, les sciences comportementales nous donnent quelques conseils précieux : il vaut mieux choisir une habitude minuscule, que l’on peut faire en toutes circonstances, par exemple même si on n’a pas dormi de la nuit parce que son fils avait la varicelle (oui, c’est du vécu). Ensuite, il faut essayer d’accrocher cette habitude à quelque chose que l’on fait déjà tous les jours et qui est déjà bien inscrit en nous, comme nous brosser les dents, déjeuner ou franchir le seuil de la maison. Et enfin, pour que ce nouveau comportement devienne une véritable habitude, il faut “récompenser” notre cerveau en y associant quelque chose de plaisant, en se félicitant d’avoir effectué l’action prévue. Chanter “We are the champions” pour les extravertis, ou s’imaginer saluant la foule en délire (merci, merci…) pour les introvertis, à vous de voir, tout est permis !
adopter de nouvelles habitudes astuce extraite du podcast des Montessouricettes

pas besoin d’en faire un lit cabane, un simple matelas posé sur un sommier au sol suffit ;

– il vaut mieux prévoir un petit lit pour un jeune bébé, ils ont besoin d’être contenus et un trop grand espace les insécuriserait ;

– si votre enfant dormait jusqu’ici dans un lit à barreaux, il faut prévoir une période de transition (je vous explique la procédure dans le podcast) ;

  • Vous avez peut-être beaucoup entendu parler de la puissance de la visualisation pour atteindre ses objectifs. Mais si vous voulez la pratiquer, ou enseigner cette technique à vos enfants, il est très important de ne pas se tromper. Si vous visualisez le résultat que vous cherchez à obtenir (une place sur un podium, une bonne note à l’école, la réussite à un examen ou un concours, un corps en parfaite santé etc.), votre cerveau va agir comme si vous aviez déjà atteint cet objectif. Il va donc se montrer paresseux et cela va vous éloigner de votre but. Au contraire, visualisez le processus (les entraînements sportifs, les séances d’étude, le moment où vous passez devant un jury, les bonnes choses dont vous allez vous nourrir) et alors, pour votre cerveau, ces entraînements “factices” seront presque aussi efficaces que des entraînements réels. Vous pourrez ainsi “faire du sport” même quand vous serez trop fatiguée pour le faire ou prendre de bonnes habitudes plus rapidement en visualisant les gestes que vous voulez incorporer à votre quotidien ;
  • S’il y a UN outil de la discipline positive qui est utile à tout le monde et qui entraîne de nombreux effets positifs rapidement, c’est bien le temps dédié. Il s’agit de passer au moins 10 minutes chaque jour avec chacun de vos enfants, en tête à tête, pour faire une activité choisir par votre enfant. Boost de confiance en soi et d’affection garanti ! En remplissant ainsi le réservoir affectif des enfants, c’est leur comportement général qui s’en retrouve amélioré (puisqu’ils n’ont plus besoin d’attirer notre attention par d’autres moyens) et de meilleures relations familiales qui se créent ;
le temps dédié une autre astuce extraite du podcast des Montessouricettes

J’ai passé une merveilleuse année à créer ces podcasts pour vous ! Si vous avez envie de me faire un cadeau d’anniversaire (pour le mien ou celui du podcast), il y a quelques petites choses très simples que vous pouvez faire (au choix ou toutes !) :

  • mettre une note et un avis sur Apple podcast. Plus le podcast est apprécié, plus les répertoires de podcasts le suggèrent à de nouvelles personnes ;
  • partager cet épisode, ou un autre que vous aimez particulièrement : vous pouvez envoyer le lien par mail à une amie, le poster sur Facebook, parler du podcast sur Instagram, rajouter un lien vers lui sur votre blog si vous en avez un…
  • vous pouvez aussi suggérer à d’autres podcasteurs que vous aimez de m’inviter (ce sera l’occasion de faire connaître les Montessouricettes à plus de monde et de partager ce que j’ai à dire à plus large échelle !). Je ne vous cache pas que ça me ferait très plaisir de discuter par exemple avec Clémentine de La Matrescence ou Cédric de Papatriarcat…

Chaque petit geste compte et je vous assure que de mon côté, aucune de ces petites attentions ne passe inaperçue (n’hésitez pas à me taguer si vous faites un partage sur les réseaux sociaux pour que je puisse vous remercier) !

Je n’ai plus qu’à vous donner rendez-vous dans un an pour le prochain anniversaire 😉

3 commentaires sur “10 astuces extraites d’une année de podcasts

  1. Bonjour,
    Merci pour votre post cast.
    C est très enrichissant.
    Votre voix est très agréable, cela donne une belle note joyeuse pour la journée .
    Carpediem
    Martine

    1. Bonjour,
      Merci à vous pour ce joli compliment.

      1. Avec joie😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.