Mon bébé joue pendant la nuit

Mon bébé joue pendant la nuit

Le sommeil était justement le thème que nous avons abordé ensemble dans l’Accompagnement Parentalité et IEF Montessori durant le mois de juin.

Cet article n’est qu’un résumé de mon podcast Mon bébé joue pendant la nuit ; si vous voulez l’écouter dans son intégralité, par exemple en faisant vos tâches ménagères ou pendant un trajet en voiture, c’est ici :

Une souricette, Angélique, a réagi à l’un des podcasts précédents dans lequel je mentionnais que nous allions installer une étagère dans la chambre de notre bébé pour qu’il puisse jouer tout seul s’il se réveille la nuit.

J’ai 3 petites leçons sur le sommeil, tirées de mon expérience, à partager avec vous aujourd’hui :

  1. Il n’y a pas de solution miracle !

Je vous renvoie à l’article de blog sur l’arrogance du jeune parent, certains parents ont un ou plusieurs enfants qui “font leurs nuits” et dorment parfaitement dès l’âge de 3 mois ou plus tôt encore. Nous avons eu des enfants comme cela !

Mais ces mêmes parents peuvent aussi avoir un jour un enfant qui sera un tout petit dormeur, ou qui aura un mode d’endormissement totalement différent des précédents.

Donc pas de comparaison, chaque enfant est unique et il n’existe pas de système universel pour favoriser le sommeil de nos enfants.

  1. Il faut trouver une solution qui convienne à l’enfant ET aux parents

Si les parents ont besoin de temps tranquille en couple, c’est un besoin important à prendre en compte. Si l’un des conjoints n’a pas envie de faire du cododo et de partager son lit, c’est quelque chose qu’il faut prendre en compte et respecter.

A l’inverse, si l’enfant a besoin de sécurité et d’être rassuré par l’odeur et la respiration de ses parents, c’est un besoin important également. Et si l’enfant n’a pas sommeil, il ne sert de toute façon à rien de le coucher puisqu’il ne dormira pas : on ne peut pas forcer un enfant à s’endormir !

  1. Il est inutile d’avoir des attentes plus importantes vis-à-vis de nos enfants que de nous-même

Que faites-vous lorsque vous n’arrivez pas à dormir la nuit ? Personnellement je me relève et je lis, j’écris, parfois je travaille ou je regarde une série. Et dès que je sens le sommeil revenir, je vais me coucher.

Pourquoi un enfant ne pourrait-il donc pas se relever la nuit, allumer sa lumière (gros bouton sur une multiprise sécurisée) et jouer, pour se rendormir sur son matelas au sol lorsqu’il sent le sommeil venir ?

Pour en savoir plus sur l’aménagement possible d’une chambre d’enfant et de tout le reste de la maison, suivant l’approche Montessori, je vous ai préparé une mini-formation complète : Aménager sa maison Montessori. Elle est remplie de petits conseils et d’astuces qui vont révolutionner votre quotidien en favorisant l’indépendance et le plein développement de votre bout d’chou !

Si vous souhaitez aborder votre parentalité d’une autre manière, je serais ravie de vous accompagner dans ce changement par le biais de ma formation Accompagnement parentalité et IEF Montessori.

accompagnement parentalité

Par ailleurs, sachez que cet article est une version écrite de mon podcast auquel je vous invite à vous abonner. Deux à trois fois par semaine, je vous parle de pédagogie Montessori, mais aussi de discipline positive, d’instruction en famille, de coschooling et de bien d’autre choses encore.

Mon bébé joue pendant la nuit - podcast épisode 43
Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *