Éviter les problèmes en amont

Éviter les problèmes en amont

J’ai pensé à vous durant nos vacances chez ma mère. Un matin où j’étais allée courir, j’ai retrouvé notre fille de presque 3 ans couverte de nutella, sur sa bouche, ses mains et ses vêtements, et ma mère en train de la débarbouiller. Elle était très surprise de la vitesse avec laquelle notre fille s’était salie et de l’ampleur de la “catastrophe”.

Avant de continuer sachez que cet article n’est qu’un résumé de mon podcast Éviter les problèmes en amont ; si vous voulez l’écouter dans son intégralité, par exemple en faisant vos tâches ménagères ou pendant un trajet en voiture, c’est ici :

Pour nous, rien de grave, les vêtements sont faits pour être lavés et pour le quotidien, nous ne mettons aux enfants que des vêtements faciles à laver et qui en ont vu d’autres… Mais cela a été l’occasion de discuter avec ma mère de ce que nous faisions à la maison pour éviter les problèmes avant qu’ils ne se posent.

Car chez nous aussi, il est arrivé plusieurs fois que notre fille, toujours la même, se salisse beaucoup au petit déjeuner et se barbouille de chocolat. Car à l’époque, les enfants avaient entre autres du muesli au chocolat au petit déjeuner.

J’aurais pu imposer à ma fille de mettre un bavoir, ce qu’elle déteste, ou rester à côté d’elle à bondir au moindre geste un peu maladroit pour essuyer le début de tâche, mais franchement, j’avais mieux à faire de mes matinées… Et surtout je préférais passer un moment détendue plutôt que de stresser pour une chose aussi superficielle.

La solution était toute simple : les enfants aimaient tout autant le muesli aux fruits, j’ai donc arrêté d’acheter du muesli au chocolat et ils n’ont plus que du muesli aux fruits pour le petit déjeuner ! Tout le monde est content et on évite la première cause de salissure au petit déjeuner (je vous rassure, il y en a d’autres, mais généralement rien de catastrophique donc nous laissons passer).

Changer ses habitudes permet d'éviter les problèmes en amont

Souvent, face à une difficulté, il est plus facile d’adapter l’environnement pour tout simplement empêcher le problème de survenir. L’idée doit vous paraître d’une simplicité enfantine, mais la mettez-vous vraiment en pratique au quotidien ?

Quel est un problème récurrent que vous rencontrez chez vous ? Comme pourriez-vous modifier l’environnement pour qu’il ne se pose plus ? C’est un principe au coeur de la pédagogie Montessori : on ne cherche pas à changer l’enfant, on change son environnement.

Et si vous ne savez pas par où commencer pour adapter l’environnement et éviter les difficultés du quotidien, je vous encourage à aller voir ma mini-formation Aménager sa maison Montessori, remplie de conseils et d’astuces, par exemple pour éviter que votre enfant ne mette ses chaussures à l’envers, pour éviter qu’il ne mette un short en hiver, pour éviter les accidents quand votre enfant veut se laver les mains et de manière générale pour favoriser son indépendance et son bon développement.

Si vous souhaitez aborder votre parentalité d’une autre manière, je serais ravie de vous accompagner dans ce changement par le biais de ma formation Accompagnement parentalité et IEF Montessori.

accompagnement parentalité

Par ailleurs cet article ne reprend que les notes principales de mon podcast auquel je vous invite à vous abonner. Deux à trois fois par semaine, je vous parle de pédagogie Montessori, mais aussi de discipline positive, d’instruction en famille, de coschooling et de bien d’autre choses encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *