Les cartes à pince

Les cartes à pince

Avez-vous déjà vu ces images d’activités Montessori sur Pinterest ? Au moins la moitié représentent des cartes à pinces ! C’est-à-dire des cartes avec une question et des réponses, généralement représentées sous la forme de dessin, et l’enfant doit accrocher une pince à linge sur la bonne réponse. En retournant la carte, il y a un petit symbole ou une gommette sous la bonne réponse, ce qui permet à l’enfant de s’auto-corriger en vérifiant que sa pince à linge se trouve bien sur le symbole.

Certes, ces fameuses cartes à pince répondent à l’un des critères du matériel scientifique Montessori, à savoir l’auto-correction, mais elles en oublient un autre qui est pourtant fon-da-men-tal : l’isolation de la difficulté.

Un matériel Montessori, quel qu’il soit, isole toujours une et une seule difficulté.

Cet article n’est qu’un résumé de mon podcast Isoler la difficulté ; si vous voulez l’écouter dans son intégralité, par exemple en faisant vos tâches ménagères ou pendant un trajet en voiture, c’est ici :

Prenons l’exemple de la vie sensorielle avec les flacons des saveurs : on pourrait faire goûter à l’enfant du sucre en poudre, du jus de citron, une feuille d’endive et un peu de sel, pour lui faire découvrir les quatre grandes saveurs que sont le salé, le sucré, l’acide et l’amer.

Mais comment voulez-vous que l’enfant se concentre uniquement sur le goût quand il a le contraste entre le croquant de la feuille d’endive et le fondant du sucre ? Entre le côté solide d’un grain de sel et la forme liquide du jus de citron ? C’est pour cela qu’on prépare pour l’enfant de l’eau sucrée, de l’eau additionnée de jus de citron, de l’eau de cuisson d’endives et de l’eau salée. Ainsi, il peut isoler la difficulté, l’enjeu de la présentation : les saveurs.

les cartes à pince ne permettent pas d'isoler la difficulté

Revenons-en aux cartes à pince : souvent, on les propose alors que l’enfant ne dispose pas d’une grande motricité fine et les pinces à linge utilisées sont souvent très petites. C’est donc tout autant un exercice qui travaille tout autant la motricité fine que l’autre compétence sur laquelle porte la carte à pince.

Bref, autant oublier ce type de matériel. A la limite, quand l’enfant est plus grand et maîtrise l’utilisation d’une pince à linge, elles pourraient retrouver une place parmi du matériel Montessori plus classique, mais avouons-le, c’est souvent un matériel bien pauvre par rapport à la richesse de ce que propose Maria Montessori !

Une carte à pince classique propose de placer une pince à linge de la bonne couleur sur différents carrés de couleur. La pince bleue sur le carré bleu, etc. C’est un exercice de mise en paire basé sur la couleur. Oublions un instant la difficulté de la manipulation de la pince à linge : on a tellement mieux à proposer dans la vie sensorielle Montessori !

On va isoler les couleurs grâce aux tablettes de couleur et on va proposer à l’enfant de rechercher dans l’environnement tout ce qui est de telle ou telle couleur. Ce sera l’occasion d’observer les fines nuances entre un rouge bordeaux et un rouge vif par exemple, ou de se demander si cette couleur canard est plutôt un bleu canard ou un vert canard.

Bref, je crois que l’on peut oublier les cartes à pinces pour se plonger à la place dans toute la richesse de ce que la pédagogie Montessori a à offrir, en particulier dans ce que l’on appelle la Vie sensorielle.

J’en profite pour vous prévenir que les inscriptions à mes formations en ligne Vie pratique et Vie sensorielle Montessori seront closes le vendredi 19 juin à minuit. Il s’agit de formations destinées plus spécifiquement aux parents d’enfant entre 2 ans et demi et 6 ans ou aux assistantes maternelles, avec des tutoriels pour fabriquer ou réunir son matériel, et les adaptations que l’on peut faire chez soi par rapport à une classe Montessori.

Si vous vous lancez dans la pédagogie et que vous souhaitez être entourée, ou bien si vous êtes déjà plus avancée mais que vous voulez échanger avec d’autres personnes alors je vous invite à rejoindre Le Terrier des Montessouricettes.

Inscription à la communauté gratuite pour recevoir des ressources

Par ailleurs cet article ne reprend que les notes principales de mon podcast auquel je vous invite à vous abonner. Deux à trois fois par semaine, je vous parle de pédagogie Montessori, mais aussi de discipline positive, d’instruction en famille, de coschooling et de bien d’autre choses encore.

les cartes à pince ne permettent pas d'isoler la difficulté
Étiqueté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *